5 jours à Malte

Pourquoi Malte ? Franchement, cette destination, je ne m’y suis jamais vraiment intéressée, et tu vas surement me critiquer car après quelques recherches, Malte est vraiment une île riche en histoire. Mais à la base, on cherchait à se faire des petites vacances tranquilles, un petit séjour en all inclusive histoire de ne rien avoir à faire, et chiller tranquilles près d’une piscine. Alors ok, ce n’est pas dans nos habitudes, on est plutôt du genre à avoir la bougeotte, mais pour cette fois, on avait juste envie de se poser. Du coup, avec le recul, j’ai un peu peur d’être déçu, surtout qu’en préparant un peu le départ, je me suis rendue compte qu’il y a plein plein de choses à faire et à voir à Maltes… Enfin tant pis, on va se reposer, et faire deux/trois excursions histoire de ne pas trop s’ennuyer. De toute façon, en partant en Février, on risque d’avoir un peu de mauvais temps( mais surtout du soleil d’après les guides), donc on devra se contenter de boire des cocktails au bord de la piscine intérieure de l’hôtel…

Ces quelques lignes, je les ai écrite juste avant de partir. C’est dire comme j’étais enthousiaste ! En tout cas, je partais avec un bon a priori, et ces vacances, j’étais impatiente de les vivre.

Avant de donner mon avis sur l’ile, voici notre carnet de voyage. C’est parti pour 5 jours à Malte les cocos !

SAMEDI 23 : Arrivée sur l’ile

La vue n’est pas top, merci le hublot tout sale… Mais là, on est au niveau de Naples.

Le trajet se passe bien, on arrive rapidement à l’aéroport et on se fait tout aussi rapidement enregistrer. Le vol est bien, même si on voit que l’avion est assez vieux. On traverse plusieurs pays (la suisse, et l’italie entre autre) et les paysages de la terre vue du ciel sont juste magnifiques : la ville, les monts enneigés, la mer turquoise, tout ce que j’adore !

Pour voir quelques vidéos, n’hésite pas à regarder ma story à la une sur Malte sur mon compte instagram : plumedepivoine

Le ciel se remplit de nuages. Petite Grosse secousse pendant le vol, c’est la première fois que je saute de mon siège à cause des turbulences ! Mais ça ne dure vraiment pas longtemps. Au final c’était drôle.
Enfin moins drôle quand ça arrive une deuxième puis une troisième fois ! Mais bon, on est bien arrivés.
Une fois mon bagage récupéré, on se dirige vers la station de bus. Le notre (TD3) est là, mais on doit attendre : il est 13h25 et il ne part qu’à 14h. Il est censé être plus rapide ( car direct) que le x3, et ne mettre qu’une heure au lieu de 1h30. Mais il est aussi un peu plus cher. Mais ça roulait tellement bien qu’on ne met que 30 minutes pour arriver à destination : Saint Paul’s Bay.
Ensuite, 5 minutes de marche pour arriver à l’hôtel. Il est tellement beau que je pense qu’on s’est trompé d’adresse… Mais non, nous y sommes !
Après avoir déposé nos valises, nous faisons le tour de l’hôtel ( à l’intérieur car dehors le vent souffle fort). Nous allons ensuite prendre un snack au café et profitons de la vue sur la piscine et la mer agitée : il y a un peu d’orage et beaucoup de pluie…

Pour rappel, il fait carrément un temps de dingue à Paris et lorsqu’en Août dernier j’ai réservé ce voyage, c’était pour « prendre du soleil pendant l’hiver pluvieux et gris de Paris… ».

Enfin bref, ça va surement passer.
Nous retournons dans notre chambre pour mette nos maillots et… la porte est bloquée ! Nous allons donc boire un cocktail avant de pouvoir retourner dans la chambre nous reposer. Petit tour sur instagram, et je remarque qu’une blogueuse que je suis est également à Malte. Je la contacte, et me confirme qu’elle aussi à un temps pas top, que ce matin, il faisait beau, mais que ça se couvre depuis 15h30. Depuis qu’on est arrivés quoi… Elle s’inquiète car elle est venue pour faire le marathon de Malte qui doit avoir lieu dimanche.



DIMANCHE 24 : journée à l’hôtel

Dans la nuit, le vent me réveille. Je checke la météo : ça ne va pas s’arranger de sitôt… je regarde s’il y a des infos sur le fameux marathon : il est annulé ! Au final, on passe la journée à l’hôtel car le temps est toujours tout pourri : beaucoup beaucoup de vent et de pluie… Mais d’un autre côté (il faut toujours voir le bon côté des choses) : on va pouvoir en profiter de l’hôtel, et du all-in ! Enfin, on va essayer de ne pas abuser quand même hein, on sort de 8 semaines sans sucres, il ne faudrait pas abuser des cocktails 😉 Mais en gros, voici le programme de la journée :
Petit déjeuner
Piscine
Douche chaude
Lecture
Déjeuner
Netflix
Dîner
Netflix

C’est là que je me dis que je suis bien contente d’avoir pris mon mac et un abonnement à Netflix XD (ceci n’est vraiment pas une pub déguisée, je ne suis absoluement sponsorisé par personne 😉 ).

LUNDI 25 : promenade à Saint Paul’s Bay

Tout est dans le titre ! Pas grand chose aujourd’hui. Le temps est encore un peu couvert, mais on sort (enfin) prendre l’air. On se balade en bord de mer, et on constate que la tempête à fait de gros dégâts

Ensuite, on se promène en ville jusqu’au Salina Park. Mais je ne suis pas vraiment séduite par l’architecture, ou l’ambiance de la ville. Mais je me dis que ce sera surement mieux plus tard quand nous visiterons La Valette. Et ça tombe bien, c’est ce que nous allons faire demain.





MARDI 26 : 

La valette

Aujourd’hui, on va profiter du retour du beau temps pour visiter la capitale : La Valette.

La veille, la météo prévoyait du temps un peu couvert le matin et un grand soleil l’après-midi… ce matin, on nous annonce de la pluie le matin puis des éclaircissements dans l’après-midi… Mais on ne peut plus repousser notre visite, donc on se contentera du temps qu’il doit faire !

Pour y aller, nous prenons le bus 48. Il passe toutes les 20 minutes. Heureusement car nous en loupons un en sortant de l’hôtel. Après environ 1heure de route( à dormir pour moi, je crois que je suis malade) nous arrivons !

Pas de pluie mais du soleil : hop sunglasses on the nose !
Nous arrivons au niveau de la fontaine aux trois Tritons.


Nous nous baladons dans la ville et pour une fois, je me laisse complètement guider par Jérémy.

L’architecture ici est bien plus belle ! J’aime beaucoup tous ces balcons colorés.

Et notre plaisir : manger un croissant ou un beignet à la crème !

Nous assistons au coup de canon, c’est assez impressionnant contrairement à ce que j’avais pu lire.

Nous traversons un parc qui a des allures de refuges pour chats. En tout cas, on prend bien soin d’eux ici !

Le midi, nous mangeons chez Nenu. Ça fait plaisir de bien manger ! Les plats sont simples, mais bons.

Quand on a l’impression d’être à Londres XD

Ensuite, nous prenons le bus pour aller voir le port de Marsaxlokk. Nous ne restons pas très longtemps, mais avons le temps de profiter de l’ambiance du port, relativement paisible.

Enfin, nous rentrons car la route du retour est longue : il faut repasser par la Valette avec le bus 85, puis reprendre un autre bus pour aller à Buggiba. Nous prenons le TD13, plus cher mais plus rapide !

MERCREDI 27

 : Gozo

Réveil matinal pour Gozo.

Nous sommes prêts pour prendre le bus de 8h. Il y a environ 50 minutes de route, donc nous voulons essayer de prendre le ferry de 9h. C’est peut-être un peu juste, car le bus ne passe que toutes les 30 minutes. Et il n’y a pas beaucoup de ferry donc…

Le bus est là à 8h05. La route est sympa, même si le bus a un peu du mal dans les montées !
Nous arrivons au ferry à 8h45, ce qui nous laisse le temps de monter tranquillement sur le ferry.

Arrivés sur Gozo, nous prenons le bus pour Victoria, la capitale. J’avais prévu un petit circuit pour faire le tour de l’ile, mais le bus ne passe pas avant 30/40 minutes, donc tant pis. Le paysage est beau. L’ile me plait plus que celle de Malte.

Si jamais tu hésites, le choix est rapide : passe tes vacances sur Gozo !

Nous arrivons à Victoria et allons à la citadelle. La vue est magnifique !

Ensuite, nous allons à Ggantija. Nous cherchons l’entrée du temple, mais elle a été déplacée. Au final, nous ne visitons pas le site (l’entrée est à 9€ si jamais tu veux savoir).

Nous allons à Calypso Cave à pieds. Nous ne croisons pratiquement personne, juste quelques voitures. C’est bizarre.  On a un peu l’impression d’être dans une ville morte.

La vue est jolie, et il y a vraiment beaucoup de vent.

Nous décidons de descendre sur la plage… quelle idée pour une peureuse comme moi ! Pas de route mais un sentier. Heureusement qu’il fait beau et que la terre a pu sécher (merci le vent) sinon ça doit glisser. Grâce aux encouragements de Jérémy nous arrivons à la plage assez rapidement. Bon en vrai, je crois que ce n’est rien, mais c’est le genre de situation qui me fait peur, j’ai toujours l’impression que je vais tomber( et excuse ultime : je n’ai pas de chaussures de randonnées, juste mes petites baskets de ville). Bref, ceux qui sont comme moi me comprendront (peut être) 😉

Nous n’essayons pas de nous baigner( je voulais tremper aux moins mes pieds dans l’eau de mer), la plage est envahie de méduses !

Ensuite, nous retournons à Victoria par le bus.
Nous mangeons chez Ta’ rikardu. Nous mangeons un fromage fait sur place, et un fenkana, un plat traditionnel Maltais.

Nous achetons une liqueur de cactus( après avoir cherché un supermarché qui n’existait pas, traversé une galerie marchande déserte et jeté un coup d’œil aux petites boutiques de souvenirs).

Après avoir hésité à aller voir les ruines de l’azur window, nous décidons de rentrer. Le bus pour retourner au port ne passe que toutes les heures. Nous arrivons vers 15h35 à Victoria Bay(la gare de bus), le prochain doit arriver à 16h. quelques personnes attendent. Mais il y a rapidement beaucoup de monde, et c’est limite la cohue pour avoir le bus ! A 16h06 le bus 301 part de Victoria pour le port.
A peine le temps d’acheter le ticket retour (9€30 pour nous deux) de courir un peu pour monter sur le ferry que celui de 16h30 part. Ouf !

Arrivés au port de Malte, nous voyons notre bus au loin, nous courrons, et faisons la queue pour monter. D’autres n’ont pas cette politesse, et dépassent tout le monde. Nous arrivons tout de même à monter, mais devons rester debout tassés comme des sardines. Je m’assoie sur les marches qui mènent au fond du bus car sinon un monsieur me pousse sans cesse et je n’arrive pas à me tenir. Bref, nous sommes contents d’arriver à destination une heure plus tard. J’en profite pour acheter deux trois trucs souvenirs, et remontons à l’hôtel en longeant le bord de mer.

Le coucher de soleil est à la fois magnifique et menaçant. De gros nuages rouges/roses sont au-dessus de nos têtes. L’orage se met à gronder dans la soirée lorsque nous sirotons nos cocktails en jouant aux cartes.


JEUDI 28
 : retour à Paris

Dernier jour, nous profitons de la piscine : nous l’avons pour nous tout seuls ce matins pendant plus d’une heure ! Ensuite, retour dans la chambre pour nous préparer. Nous reprenons le même bus qu’à l’aller. Nous ne sommes que trois, autant dire que ça change de la veille !

Tout s’enchaine parfaitement, de l’enregistrement (cool, j’ai une place à coté de l’hublot), jusqu’au vol qui nous permet de survoler Malte, Gozo et Camino : qu’elles sont belles vues du ciel. Le meilleur endroit pour les admirer !

Petite note sur le vol : alors chic, j’ai une place près du hublot sans même l’avoir demandée ( team hublot seat forever). Mais nous sommes tout tout au fond. Genre la dernière rangée. Oui voilà : celle près des toilettes. Avec l’odeur qui va avec XD
Bon, et sorry (en vrai, not sorry) à la dame qui, pendant le vol, me demande la bouche en cœur si nous pouvons échanger nos places : « comme ça je pourrait regarder dehors, et vous vous serez tranquille » (sous entendue « je vais arrêter de me lever de mon siège pour regarder le paysage à travers le hublot, et vous pourrez rester à mater le couloir »). Hum hum, non, désolée mais je reste ici. Je vous vois venir : non, je ne me poste pas devant le hublot, donc elle pouvait voir. Et si elle m’avais demandé d’échanger nos places pour quelques minutes, j’y aurai surement plus réfléchi. Mais là, je pense qu’elle voulait y rester( d’ailleurs, au final elle avait une copine qui était près du hublot et elles ont échangées de place. Mais quand cette dernière a voulu récupérer sa place, elle n’a pas voulu… Elle n’a récupéré sa place qu’au retour de notre voisine initiale, quand « de toute façon maintenant il n’y a plus que des nuages »).
Il y en a d’autres ici qui veulent avoir le hublot ? Ou peut vous importe ?

Mon avis sur Malte

Après réflexion, je suis pratiquement sûre de ne jamais retourner sur l’ile de Malte.

Pourquoi ?
Que ce soit les paysages ou l’architecture, je n’ai pas eu de vrai coup de cœur. Il n’y a que les balcons de La Valette que j’ai trouvés jolis. Le centre de la capitale est vraiment mignon, mais on en fait vite le tour !
Mais mise à part La Valette, les autres villes (celles que nous avons visités) n’ont pas vraiment de charme. Alors oui, le port de Marsaxlokk est charmant avec ses bateaux colorés sur une eau d’un beau bleu. Et il doit y avoir d’autres pépites. Mais ça reste vraiment peu.
Les rues ne sont pas propres, beaucoup de poubelles sont au sol. J’étais d’ailleurs très surprise de ne voir aucun rat !
Il y a énormément d’immeubles qui ne sont pas finis (est-ce par rapport au histoires d’impôts qu’on a pu me raconter ?)
Les maisons sont presque toutes de la même couleur. Cela est marquant quand on observe le paysages défilé pendant la route dans le bus. On a l’impression qu’il y a eu une tempête de sable et qu’elle a recouvert toutes les bâtisses.
La gastronomie n’est pas non plus extraordinaire, même si on a apprécié les plats goutés (attention, je ne parle pas de la nourriture de l’hôtel, je parle bien des plats mangés dans les restaurants à l’extérieur).
Après, je tient tout de même à souligner la gentillesse des personnes croisées, car ça, c’est vraiment appréciable !
Et histoire de rester tout de même sur une note positive, la mer a une couleur vraiment très belle, souvent turquoise, mais pas que. Et les couchers de soleil !! Le ciel prend vraiment une magnifique couleur. Les photos que j’ai prises ne leur rendent pas honneur !

Ou alors elle saura peut-être te séduire si c’est ton premier voyage.
Mais je ne vais pas non plus la déconseiller. En effet, chacun doit se faire sa propre opinion.

Avec Jérémy, on s’est quand même posé pas mal de questions : sommes-nous blasés des voyages ? Est-ce à cause du temps ? Est-ce parce que nous avons vu de si belles choses, que maintenant le reste nous semble fade ? Par exemple, oui, la vue de la plage de Gozo était pas mal, mais en comparaisons des vues de Bali par exemple, ce n’était pas fabuleux.

Bon franchement, on a pas mal de séjours de prévus en préparation, donc j’espère vivement que nous ne sommes pas blasés ! Mais pour en avoir discuté un peu avec un copain qui aime aussi voyager, il nous a aussi dit que plusieurs personnes avaient eu le même discours que nous sur l’ile de Malte. Et je me souviens d’une blogueuse qui disait également qu’elle n’avais pas apprécié son séjour. Et elle avait eu du beau temps( je ne sais plus quel blog, mais je me souvient qu’elle avait fait le tour de l’ile en vélo, et qu’elle avait croisé des serpents… Nous n’avons pas eu cette chance haha). Si jamais tu partages ce sentiment, ou au contraire, que tu as aimé ton séjour à Malte, n’hésite pas à te manifester 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Replies to “5 jours à Malte”

  1. De jolies photos qui donnent envie de découvrir ce petit pays. Je constate que tu as une vraie plume de pivoine !

    1. Merci !
      Certains endroits sont en effets bien photogéniques, mais je trouve malheureusement que l’île manque de charme 😉

  2. Désolée mais comparer Malte à Bali… La blague.

    1. Je ne compare pas les deux îles, juste une vue à un moment précis. C’est en effet peut-être mal expliqué dans l’article, mais les situations étaient similaires : marche pour aller voir un point de vue qui donne sur la mer avec une plage.
      Et bien la vue sur Gozo était jolie, mais (et encore, dsl de comparer des situations que j’ai vécues) mais je n’ai pas eu l’effet « wahou » que j’avais eu à Bali (après pas mal de marche pour arriver à un point de vue sur la mer)…
      D’où mes interrogations sur le pourquoi ce voyage ne m’a pas tant emballé.

  3. Merci pour ce blog très utile sur Malte qui donne un avis objectif. Bravo pour la plume .. De Pivoine.
    Pourriez vous donner le nom de l’hôtel? Le recommandez-vous?
    Je vous souhaite de nouvelles belles aventures.
    Christine

    1. Merci beaucoup !
      L’hotel est le Dolmen Resort Hotel & Spa.
      Après, recommander ou non un hôtel est un peu compliqué, cela dépend de ce que vous cherchez ? Dans le prochain article, je vais en parler, mais rapidement :
      l’ emplacement : éloigné de La Valette (environ 1h de bus) mais relié par un bus direct. Bus direct également pour le ferry pour Gozo et l’aéroport. Le centre ville et le bord de mer offrent une petite balade sympa, mais le reste bof.
      les chambres sont belles et assez spacieuses.
      le personnel au top( serviables et agréables).
      belle piscine intérieure (on n’a pas testé celle de l’extérieur vu le temps mais elle avait l’air bien, avec vue sur la mer)
      ils ont un spa (sauna et piscine accessibles gratuitement)
      ils ont plusieurs restaurant, un petit bar avec grand coin salon. Le soir des musiciens viennent jouer. Pour ceux qui aiment le foot, il y a aussi des ecrans.
      Niveau nourriture, ce n’est pas extra (buffets à volonté) mais il y a du choix quand même, sinon nous on mangeait dans leur café, c’était pas trop mal.
      Enfin le mieux c’est de prendre l’hotel sans la pension.
      Voilà, en espérant que cela répond à vos interrogations. Il y a pas mal d’avis sur trip advisor si vous souhaitez y jeter un oeil 😉

Laisser un commentaire