Naxos – Carnet de voyage

Après notre arrivée à Mykonos, notre parenthèse calme à Syros, le séjour à Paros et les 3 jours sur Koufonissi, nous voilà en train d’attendre le ferry pour NAXOS !

Nous arrivons de nuit, accueillis par notre nouvel hôte qui nous conduit à notre hôtel. Il nous offre un verre de jus et une petite part de gâteau. Nous sommes claqués : pas de sortie ce soir, juste une douche et au dodo !

Jour 1 : Découverte de la Chora

Aujourd’hui, rien de spécial de prévu. Nous sommes fatigués, et nous ne souhaitons pas courir dans tous les sens. Nous nous levons tranquillement, et nous prenons le petit déjeuner. C’est un buffet, il est compris dans le prix de la chambre.

Je ne sais pas si c’est à cause du buffet, ou autre, mais j’ai mal au ventre. Mais ce n’est pas ce qui va nous arrêter. Nous marchons vers le centre ville pour nous y balader.

Ensuite, nous retournons à l’hôtel profiter de la piscine et de ses transats avant de retourner en ville pour manger.

Le soir, nous assistons à un joli coucher de soleil sur le port, tout en dégustant un cocktails accompagnés de petits grignotages.

Nous nous baladons en ville à la nuit tombée, puis prenons des loukoumades avec de la glace qu’on partage.

Jour 2 : balade dans HALKI

On traîne un peu, puis nous allons dans le centre pour prendre le bus.

Nous nous prenons un petit café (expresso pour monsieur, mais cappucino freddo pour moi).
Nous achetons notre billet, et patientons jusqu’à l’arrivée de notre bus (il faut être attentifs, il y a beaucoup de monde, et au final, nous avons du prendre un autre bus que celui annoncé lors de l’achat du ticket).

Le village tout petit mais assez mignon. Par contre, heureusement que nous y sommes allés le matin, car il se remplit rapidement de touristes…
C’est drole, car nous reconnaissons une dame qui voyage avec son fils que nous avions déjà croisée à Antiparos. Comme quoi les itinéraires peuvent être assez semblables, surtout quand on dépend des ferrys !


Nous essayons de de trouver le bon chemin pour aller à l’église, mais comme nous avons un doute, nous faisons demi-tour. Alors que c’était le bon. Au moins, il y avait personne par la voie que nous avons empruntée, et on a vu « le dindon qui faisait peur » (dixit un gros dindon qui faisait du bruit surement parce qu’on est passé pas loin de son territoire, mais c’était franchement drôle de le voir secoué toutes ses plumes et de faire un bruit sourd).


De retour dans le « centre » du village, nous visitons la « distillerie »(qui est plus un mini riquiqui musée/boutique avec dégustation) de Kitron, un alcool local, achetons des épices, puis on se pose à un petit restaurant pour siroter une limonade bien fraiche.

Retour en bus à l’hotel, mais avant on mange dans une taverne avec vue sur le port, très sympathique.

Ensuite, la chaleur a raison de nous, nous profitons donc de la piscine de l’hotel.

Le soir, nous allons à la Portara au soleil couchant. Il y a beaucoup de monde, nous partons avant le coucher de soleil, que l’on préfère admirer avec un bon cocktail juste en face, encore un excellent moment.

Nous finissons la soirée dans une taverne pleine. On mange bien, on passe une bonne soirée, qui vient conclure cette belle journée.

Jour 3 : le départ

Après avoir fait nos valises, nous prenons notre petit déjeuner et attendons le check out près de la piscine.

Notre hôte nous ramène au port, il est assez tôt, donc on patiente sur le banc un peu éloigné de l’embarcadère (ou l’on doit rester debout tassés lol). Il y a beaucoup de vent : la famille à côté de nous nous offre un petit « spectacle » pour patienter, en effet, le papa tente d’attraper le chapeau de son fils dans la mer en contrebas. Il y parvient finalement avec grand bâton trouvé un peu plus loin.
Nous prenons notre ferry, ils sont pressés de nous faire monter et descendre. On joue aux cartes pendant la traversée. Cette fois, nous allons à Ios, une ile bien plus petite.

Notre séjour nous a plu, mais contrairement à l’auto promo de l’ile, Naxos n’est pas la plus belle ile des Cyclades, loin de là. En parcourant les forums, souvent certains hésitent entre Naxos et Paros, je dirais donc que s’il faut choisir, je retournerai sur Paros sans hésiter ! Naxos n’a pas le petit charme que l’on a trouvé à Paros, et je l’ai trouvée bien plus touristique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A découvir

4 commentaires

  1. J’ai lu vos différents commentaires mais pourquoi vous gardez vos adresses  » coup de coeur ‘hotels/tavernes/ cafes pour vous/ merci quand même pour cet agreable carnet de voyages/Iakovos qui frequente la grece et ses iles depuis longtemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.