BALI 💚Journal de bord 3 : la croisère Flores – Lombok

croisiere C

Nous y voilà ! La croisière va débuter. Nous espérons voir de belles choses, et passer de bons moments. Les conditions seront rudimentaires, mais pas grave ! Pas de wifi, pas de douche, pas d’intimité : nous nous y sommes préparés mentalement (et avons prévenus nos proches, qu’ils ne s’inquiètent pas de trop).

Mercredi 12 Juillet : top départ pour la croisière !

Nous avons demandé un taxi pour 6h45, et il est là à 6h45. Quel ponctualité ! Il nous presse même, cela me déplait, il doit le voir sur ma tête, et ensuite s’excuse et m’explique : il doit aller chercher quelqu’un à 7h. Oui enfin quand même !

Nous arrivons à 7h au centre( qui est une grande rue), payons le reste, et allons sur le port à pieds. En montant sur le bateau, je crois reconnaitre l’homme d’hier qui a essayé de nous vendre sa croisière, au final il n’avait pas menti. Nous gardons notre petit sac, et plaçons les gros dans la cale. Il y a pas mal de monde… zut j’avais lu qu’il n’y avait pas beaucoup de monde dans ce sens de la traversée. Tous le monde à dû lire la même chose 😉 Par contre, il y pas mal de Français,dont le backpacker d’hier. C’est cool, on va pouvoir communiquer plus facilement.

Nous montons sur le pont supérieur, où sont posés nos matelas. Pas mal de personnes sont installées. Nous prenons ceux au fond, près de l’échelle qui mène au pont inférieur. Le départ se fait sous un beau soleil.

croisiere A

croisiere A

L' »animateur » de la croisière, nous rejoint en haut, pour nous expliquer le déroulé des prochains jours, et prendre l’argent qui va servir à payer les entrée du parc nationnal de Komodo( la veille, nous avions compris que le montant était de 35 000 IDR par personne, il nous annonce que nous devons 700 000 IDR ! Nous les payons mais nous sommes assez surpris du prix).

Rinca Island

croisiere A

Pour cette première journée, nous commençons pas visiter l’ile de Rinca, et nous voyons nos premiers (et derniers ! ) dragons de Komodo. Ils sont sous les maisons des rangers. Nous poursuivons par un petit trek, et repartons. Ce trek a des allures de visite guidée, avec pour commencer la maison des rangers et ses dragons, puis un chemin sur lequel nous voyons un buffle ensevelie dans la boue (a se demander s’ils n’ont pas eux-même creusé ce trou ?) puis une jolie vue.

Ce trek est simple, mais il m’a fatigué car je ne suis pas douée pour crapahuter, surtout quand il faut faire vite car le reste du groupe est loin ! Mais heureusement que chéri m’aide (les cailloux, ça glisse) et qu’un des guide qui ferme la marche est patient. A la fin, petit passage aux toilettes (sans papier, merci à celle qui m’a donné un mouchoir), et pas le temps de se poser, nous retournons vers le bateau.

Padar Island

croisiere B

Ensuite, un second trek nous attend. Nous arrivons sur une magnifique plage, prenons des escaliers (jusque là, tout va bien, malgré la chaleur) puis il faut monter sur le chemin en terre. La première montée est toute simple. La vue jolie. Mais il fait chaud, et j’ai envie de me baigner. Le guide me dit qu’il faut monter, que la vue est très belle en haut. Les gens du bateau eux, ne font pas l’ascension, ils retournent sur le bateau.

croisiere B

Je regarde les autres monter, je regarde le chemin et le ravin… Jérémy me dit que lui va monter. Je lui dis que je ne sens pas cette montée là, enfin surtout la descente du retour… Il me dit qu’il va me faire des photos : merci chéri ! ! De mon côté, je retourne sur la plage.

croisiere B

Un paradis pour moi toute seule ! Quel bonheur, la mer est délicieuse, cela fait un bien fou. Après je ne sais combien de minutes, j’aperçois un drone, mais personne en vue. Je commence à trouver le temps long, quand Jérémy revient. Il est trempé de sueur, et me conforte dans mon choix : je n’aurais jamais pu y arriver… Le bain lui fait un bien fou, nous profitons un peu à deux. Les autres ne reviennent pas, les gens du bateau s’impatientent, et utilisent leur sifflet. Quelques uns reviennent, mais pas tous. Au final, nous retournons tous sur le bateau, mais je trouve cela dommage que certains n’aient pas pu profiter de la baignade.

croisiere B

Enfin, la nuit commence à tomber. Et nous allons sur l’île de Komodo, pour un tour express. La grosse déception, car nous sommes convaincue qu’il y a plein de choses à voir, mais nous faisons un mini circuit de 30 minutes. Nous voyons des cochons et des biches.

De retour sur le bateau, nous prenons notre repas, ensuite il y a de la musique, et c’est l’heure de dormir, fatigués par cette journée bien remplie.

 

Jeudi 13 Juillet : pink beach et première tempête

croisiereA

Le matin est réservé au snorkeling. Le temps n’est pas excellent (ciel gris mais pas de pluie), mais pas grave, nous sommes impatients de découvrir la Pink Beach. De loin, la plage ne semble pas si rose que ça, mais c’est surement dû au temps. Si le soleil brillait, le sable serait visiblement plus rose. Question de luminosité.

croisiere A

Après quelques photos sur la plage à essayer de capter le rose du sable, et le turquoise de la mer, direction l’eau pour le snorkeling. Magnifique, tout simplement. Je perds toute notion du temps en étant sous l’eau tant le spectacle est magnifique. Je me dis qu’il faudrait passer à l’étape supérieure, et passer mon baptême de plongée, cela doit être encore plus grandiose !

croisiere A

Ensuite, nous retournons sur le bateau.

croisiereA

L’après-midi est nettement moins sympa, à cause du mauvais temps en mer. Le bateau bouge beaucoup. Au début, nous essayons de nous occuper en jouant, mais le bateau bouge de plus en plus. Certains vont se coucher. J’essaye de les rejoindre, mais ça bouge beaucoup trop en hauteur. Je retourne donc en bas, en essayant de ma placer au centre du bateau pour moins le sentir bouger. C’est assez effrayant, surtout connaissant les risques de cette croisière.

Enfin la mer se calme en soirée, et nous pouvons déguster un super repas concocté par notre cuisinier. Des nouilles !!! Ça change du riz, en plus, elles sont délicieuses. Avec des concombres, le top.

Vendredi 14 Juillet : enfin une douche !

croisiere C

Au programme aujourd’hui : swimming, et sauts du bateau( une première pour moi), puis direction Pulau Mojo pour la cascade ! Enfin de l’eau douce, on va pouvoir se nettoyer, trop cool ! Et oui, cette croisière n’est pas aussi luxueuse qu’une croisière Costa 😉

Pour se rendre à la cascade, le chemin est vraiment facile (oui, si je le dis, c’est que c’est vrai), et pour ne pas mouiller mes chaussures (qui mettent une éternité à sécher), je reste en chaussettes. La cascade est très belle, sur la droite il y a une espèce de petit bassin auquel personne ne prête attention. Je vais m’y baigner en solo. La majorité est en train d’escalader pour arriver en haut de la cascade. Jérémy y va, il me raconte qu’il y avait un bassin avec des cordes pour plonger après s’être pris pour Tarzan 😉

croisiere C

Certain.e.s se douchent dans la cascade (oui oui, avec le gel douche…) je ne trouve pas ça très écolo( certains me diront qu’on n’est plus à ça près mais bon). Honnetement, se frotter avec de l’eau propre était déjà très bien, même mes cheveux m’ont dit merci de les libérer un peu de temps de ce sel 😀

croisiere C

De retour sur la plage, en s’enfonçant un peu dans la forets, il est possible de voir des singes, mais aussi une multitude d’insectes : papillons, fourmis et bernard l’hermite créés un splendide spectacle. Surtout les papillons dans les rayons du soleil. Un moment magique.

Ensuite, nous allons sur une petite ile afin d’assister à un mariage ! Le commandant est originaire de cette île, et il est invité (comme pratiquement tout l’île, qui se résume à un village), et nous sommes tous conviés.

Pulau Medang

croisiere C

Le début de soirée est super : découverte de l’île et de ses habitants. Nous sommes tous accueillis par le sourir chaleureux ou les regards curieux. Ensuite, avec deux autres couples, nous parcourons l’île (un des garçon veux une bière fraiche, mais il n’en trouvera pas :P).

Après notre marche, nous retrouvons les autres dans la maison d’un des habitants qui nous a préparé à manger. L’un des meilleur repas de notre séjour ! En tout cas, le poisson grillé est l’un des meilleur poisson que j’ai mangé, sans exagération !

Bref, on se croirai à un confort de Koh-Lanta 😅

Ensuite, nous nous baladons sur l’autre partie de l’île, et le soleil se couche. Nous retournons au centre pour assister au mariage.

croisiere C

Drôle de cérémonie. La scène, divisée en deux parties : l’une pour des spectacles ou les discours des proches, l’autre pour les mariés et leur famille. Le public, composé des invités, côté droit pour les hommes, côté gauche pour les femmes. En entrant, chacun reçoit une petite boite contenant de l’eau, des bonbons et une part de gateau. De quoi patienter pendant la cérémonie qui est très longue.

Nous voulons partir, mais nous sommes « invités » à rester jusqu’aux félicitations. Les femmes, puis les hommes serrent une à une les mains de la famille proche, des mariés, des demoiselles d’honneur puis remettent leur cadeau ou de l’argent dans une urne située près des demoiselles. Ensuite la fête commence. Beaucoup de musique, mais nous partons, fatigués suite à une journée bien remplie, et aux nuits passées sans vraiment de sommeil.

Nous attendons au moins une heure pour repartir. C’est l’occasion d’observer un lever de lune extraordinaire. Et d’observer le ciel rempli d’étoiles scintillantes.

Par contre, la marée à bien baissée, et le ponton est très haut. Une dernière acrobatie pour monter sur le canot : passer du ponton à un bateau par une planche en bois, puis descendre sur le canot par l’échelle du bateau. Nous mettons du temps à retourner sur le bateau, la lampe des marins n’éclairant pas bien notre route (il y avait un chemin balisé de boué à respecter). Nous sommes bien content d’arriver sur le bateau, et de nous coucher.

Samedi 15 Juillet : fin de la croisière

La nuit a été encore une fois très mauvaise. Beaucoup de courants, donc le bateau bougeait pas mal. Mais les autres n’ont pas vraiment senti le bateau bouger, mis à part ma copine belge qui a elle aussi eu peur.

croisiere C

Nous nous arrêtons pour une dernière baignade. Je reste sur le bateau pour faire mon sac, prendre quelques photos et rester au calme.

Nous arrivons vers 10h30 à Lombok, faisons des photos de groupe et c’est le moment de nous quitter, selon les directions prises par nos voyages.

La croisière devait se terminer à Bangsal harbor, le port qui nous permet d’aller aux Gili island. Mais non, le capitaine ne devait pas en avoir envie… Donc nos chemins se séparent, une partie part à Kuta Lombok, une autre vers le centre pour faire l’ascension du mont Rinjani, et la dernière vers Bangsal afin de rejoindre les Gili.

Le bus est extrement inconfortable, pas de place pour me tenir assise normalement, et une barre de fer brulante m’empeche de mettre mes jambes normalement. Après d’interminables heures, nous arrivons. Nous négocions pour le fast boat du lendemain (traversée Gilli T – Ahmed), et prenons le bateau pour Gilli T.

croisiere C

Prochaine étape : Gilli Trawangan !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Replies to “BALI 💚Journal de bord 3 : la croisère Flores – Lombok”

  1. Tes photos sont sublimes et dépaysantes !

  2. […] faire une première balade. Le snorkeling est beau(mais tout de même moins beau que lors de la croisière), et nous voyons à nouveau plein d’espèces de poissons, petits et gros (même très gros à un […]

Laisser un commentaire