Journal de bord 1 : Arrivée à Bali

Journal de bord BALI I

Samedi 8 Juillet : le départ

L’heure du départ à sonnée ! Depuis environ 6 mois que le voyage pour Bali est en préparation, et nous y sommes. Première fois pour nous en Indonésie, et première fois en sacs à dos (achetés spécialement pour l’occasion). Enfin quand je dis première fois en sacs à dos, on se comprend : pour des voyages de quelques jours, on prenait déjà un petit sac, là, je parle du backpack d’une dizaine de kilos ! Plus d’un deuxième sac pour le bagage à main.

Journal de bord BALI I

La journée d’aujourd’hui se résume à prendre les transports. Le métro, pour rejoindre le père de Jérémy qui va nous emmener à l’aéroport. Ensuite la voiture, qui après une pause déjeuner à Aéroville nous emmène à l’aéroport CdG. Et enfin l’avion qui lui nous emmène à notre destination finale. Enfin, les avions, car pas de vol direct pour Bali de la France. Donc ce sera Paris – Singapour – Bali pour nous, avec KLM.

Dimanche  9 Juillet : arrivée à Bali

Journal de bord BALI I

Après les quasi 20 heures de vol , et l’attente pour passer la douane à l’aéroport(qui prend des airs de Disneyland tant la file d’attente est longue), nous voici enfin arrivés ! Nous récupérons nos bagages rapidement, et nous dirigeons vers la sortie. En principe, un chauffeur nous attend. Juste avant de nous diriger vers la horde de taxis, nous changeons un peu d’argent pour pouvoir payer notre chauffeur. Le taux de change est déjà meilleur qu’en France : 1€ = 14 600 IDR. Nous changeons 50€. Première difficulté : recompter les billets, car même pour cette petite somme, il y en a beaucoup. Des billets rouges, des bleus. Une fois notre butin en poche, nous essayons de trouver notre nom et nous le trouvons vite, notre chauffeur est là, direction sa voiture. Il pleut, et fait nuit, mais nous sommes content d’être là. Quelques mots échangés, nous lui expliquons qu’il nous faut retourner dans deux jours à l’aéroport, et nous propose de nous y emmener. Deal.
Si tu es déjà allé à Bali, ou si tu as un peu de lucidité (choses que nous n’avions plus après le vol), tu sais que nous avons déjà fait une grosse erreur. Oui, même après avoir rapidement discuté du prix, il nous propose de nous emmener pour 100 000IDR, soit 50 000 de moins que le trajet que nous sommes en train d’effectuer. Mais c’est déjà beaucoup trop cher. Tant pis !
De nuit et sous la pluie, la ville nous semble assez moche. L’aéroport était beau, mais après… Une succession de petits magasins sans vitrine, le tout en béton. Énormément de circulation. Des coups de klaxon à tout va… En regardant sur le GPS de mon téléphone, je vois que nous approchons de l’hôtel, la rue est minuscule… Dans quel coupe gorge allons-nous nous fourrer ?!

Nous y sommes, et au final, l’hôtel à l’air très bien, une personne nous accueil avec un petit verre de jus. La chambre est assez petite (une grande pièce pour le lit, un banc, la salle de bain n’étant séparée que par une vitre), très propre, avec la clim.

Allez, au dodo.

Lundi 10 Juillet : découvertes

Aujourd’hui le programme est simple : faire la découverte de la ville en nous baladant à pieds, et changer l’argent du séjour si le taux de change est bon. Legian n’est pas réputée pour la beauté de l’architecture, ni pour sa plage qui est surtout pour les surfeur tant la mer est agitée, mais comme demain nous retournons à l’aéroport, cette ville est idéal pour nous.

Journal de bord BALI I
 
Enfin avant cela, direction le petit déjeuner.

Ici, il est sous forme de buffet, petit mais suffisant. Des fruits, du jus, du café(pas bon mais il va falloir s’y résigner),et quelques mini viennoiseries. Pas trop de dépaysement de ce côté !

Pour commencer, nous sortons et marchons dans la rue, en direction de l’ouest, vers la plage. Nous nous faisons accoster très souvent par des personnes voulant nous proposer leur service de taxi, massage ou pour aller faire un tour dans leur boutique. Nous refusons avec un grand sourire et un « no thanks » à chaque fois, amusés de la situation (enfin ça, c’est parce que ce n’est que le premier jour, à force, le sourire reste, mais un non de la tête suffira, tant on nous propose de choses !).

 En résumé, beaucoup de circulation, donc du bruit, et du béton.

Journal de bord BALI I

Nous arrivons enfin sur la plage ! Quel bonheur.

Les vagues sont en effet immenses, et il y a pas mal de surfeurs. D’ailleurs, les taxis ont laissés la place aux vendeurs de plages qui nous proposent à boire, ou des leçons de surfs.

Après quelques minutes de marche sur le sable, direction la banque. Le taux est plutôt bon : 1€ = 15 200 IDR. Nous changeons donc de quoi payer tous nos hôtels, et de quoi tenir jusqu’à nous l’espérons, l’étape Ubud.

Après un rapide retour à l’hôtel, nous allons manger notre premier repas indonésien dans un petit warung. Jérémy prend des nouilles (il n’en reste pas beaucoup), des nouilles de riz et du poulet. Je prends des nouilles de riz et du poulet, et en plus nous prenons des brochettes de poulet au saté : bof bof, trop sucré, cette sauce n’est pas très bonne… En plus, nous prenons chacun un jus frais mixé.

Nous retournons sur la plage, mais la marée est basse, donc il faut marcher loin pour se baigner. Nous y allons chacun notre tour (pour garder les sacs), puis nous restons sur le sable à nous détendre.

Je m’endors, bercée par le son des vagues.

Le soir, nous testons un deuxième warung, assez éloigné de l’hotel, ce qui nous permet de voir la ville de nuit. Une toute autre ambiance…

Journal de bord BALI I

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Replies to “Journal de bord 1 : Arrivée à Bali”

  1. […] -> Pour lire notre journal de bord , suivez le lien <- […]

  2. […] Pour lire le début de notre voyage, ->c’est par ici <- […]

Laisser un commentaire